Voyager en camping-car en hiver : conseils + liste de contrôle

Les vacances par un froid glacial, sous la neige ou le gel sont particulièrement agréables si vous profitez d’une maison de vacances bien chaude. Pour un campeur en hiver, rien ne vaut la sensation de confort dans son propre véhicule de camping. Dans cet article consacré au camping d’hiver, HYMER propose de précieux conseils et une liste de contrôle détaillée pour tous ceux qui souhaitent partir en camping-car en hiver.

Liste de contrôle : comment se préparer au camping d’hiver en camping-car

Dans cette liste de contrôle, vous trouverez tout ce qui rendra votre expérience de camping d’hiver parfaite, de la préparation aux accessoires supplémentaires pour les jours glaciaux.

Un camping-car résistant à l’hiver a toujours une longueur d’avance

Ceux qui voyagent avec leur camping-car par temps froid seront ravis d’avoir un peu plus d’espace à l’intérieur. Pour les voyages en hiver, il est donc recommandé de choisir un domicile plus grand. Cela laisse suffisamment de place pour les vêtements épais, les bottes d’hiver et tout ce qui n’a pas besoin d’être emporté pour un voyage en été.

Les modèles de camping-cars adaptés à l’hiver sont nettement plus confortables en cas de verglas ou de neige. Cela tombe sous le sens, car un véhicule qui résiste mieux aux conditions hivernales est aussi un endroit plus confortable pour ses propriétaires. Choisir un modèle équipé d’un

  • chauffage,
  • d’une isolation optimisée
  • et de réservoirs d'eau propre et d'eaux usées chauffés

permet d’éliminer certains soucis avant les vacances et de gagner du temps pendant le voyage. Il est bon de savoir qu’avec chaque camping-car HYMER, vous disposez d’un camping-car résistant à l’hiver. Nos experts sont conscients que de nombreuses personnes souhaitent voyager en camping-car en hiver et ils conçoivent donc tous les camping-cars en tenant compte de ce souhait particulier.

Mais même ceux qui possèdent un petit fourgon compact HYMER ne doivent pas renoncer à voyager en hiver. Grâce à ses possibilités de rangement bien pensées, il est possible d’y stocker une quantité surprenante d’équipement. Si vous faites vos valises intelligemment et habilement, vous emporterez tout ce dont vous avez besoin pour des vacances d’hiver réussies, même en fourgon aménagé. Et avec l’option et les accessoires correspondants, votre fourgon HYMER est également le compagnon idéal en hiver.

Important avant de commencer : le détecteur de gel

Un élément important pour les camping-cars en hiver est le détecteur de gel ou FrostControl, qui est installé de série en combinaison avec le chauffage Truma Combi. Il s’agit d’une soupape de sécurité qui sert à protéger le réservoir du chauffe-eau dans les systèmes de chauffage combinés. En temps normal, le détecteur de gel est verrouillé. Toutefois, s’il fait trop froid, la vanne s’ouvre et le chauffe-eau se vide, pour éviter que l’eau gelée n’endommage les canalisations et le chauffe-eau. En raison de l’effet de capillarité, il peut arriver que le réservoir d’eau propre se vide en même temps que le chauffe-eau.

Le détecteur de gel ne se déclenche pas uniquement lorsqu’il détecte des températures égales ou inférieures au point de congélation, mais bien avant, à partir d’environ trois degrés Celsius. En effet, le chauffe-eau doit se vider à un moment où l’écoulement n’est pas encore gelé.

Après l’ouverture de la vanne, celle-ci ne peut être refermée qu’à partir d’environ 6° C. Il est donc important de toujours garder le véhicule suffisamment chaud pour que le détecteur de gel ne se déclenche pas de manière intempestive.

Pour les véhicules qui ne disposent pas de la fonction de détection du gel, l’eau doit être vidangée de manière autonome lorsque la température extérieure est basse et que le véhicule n’est pas chauffé, afin d’éviter d’endommager l’équipement.

Courant électrique, gaz et eau en hiver

Le camping d’hiver en camping-car est souvent plus sombre et plus froid que pendant les mois d’été. Les voyageurs doivent donc veiller à ce que le courant électrique, le gaz et l’eau soient toujours disponibles.

L’alimentation en courant lors du camping en hiver

Les batteries méritent également une attention particulière lorsque les températures sont basses. Elles sont un peu plus susceptibles de se décharger et sont moins performantes par temps froid. Comme le camping d’hiver en camping-car nécessite généralement plus de courant électrique, il est recommandé de ne pas miser uniquement sur la batterie. Mieux vaut utiliser le plus souvent possible le réseau électrique mis à disposition par les terrains de camping.

Attention ! Placez les câbles électriques de manière à ce qu’ils ne puissent pas geler sur le sol ou sur d’autres objets. Il est également important de ne pas faire passer les câbles dans des zones où les chasse-neige ou les saleuses pourraient les endommager. En règle générale, il faut veiller à n’utiliser que des câbles électriques appropriés, de section correspondante et de longueur maximale autorisée.

Si vous souhaitez utiliser les panneaux solaires de votre camping-car en hiver, vous devez vous assurer qu’ils ne sont pas recouverts de neige et de glace. En outre, n’en attendez pas les mêmes performances que pendant les vacances d’été. En règle générale, la productivité des panneaux diminue, c’est pourquoi il est recommandé de se connecter au réseau électrique.

Bien approvisionné en gaz pour le camping d’hiver en camping-car

Il faut également beaucoup plus de gaz pendant l’hiver. Cela s’explique par le fait que vous devez chauffer le camping-car en hiver et que vous pouvez difficilement faire des pauses sans chauffage dans les régions froides. Selon les experts, une bouteille de gaz de 11 kg dure entre trois et quatre jours avant de devoir être remplacée par une pleine. Préparez-vous à devoir remplir ou échanger des bouteilles de gaz à destination.

En ce qui concerne l’approvisionnement en gaz, il est également essentiel d’envisager les proportions de mélange appropriées. Contrairement au propane, le butane n’est plus gazeux à des températures de zéro degré Celsius. C’est pourquoi un pourcentage élevé de propane est indispensable lorsque vous voyagez dans des régions froides.

Pour savoir si et quand vous avez besoin d’une nouvelle bouteille de gaz, il est intéressant d’investir dans des indicateurs de niveau spéciaux qui mesurent le niveau à l’intérieur d’une bouteille de gaz, par exemple par ultrasons.

Un autre accessoire utile dans un camping-car est un système de commutation automatique des bouteilles de gaz avec capteur de choc et détendeur Eis-Ex. Une telle installation présente de nombreux avantages.

Conseil sur l’approvisionnement en gaz en voyage

Il n’y a pas d’uniformité dans l’UE ou en Europe en ce qui concerne les bouteilles de gaz ou les raccords. La forme et la taille de la bouteille, ainsi que la vanne de raccordement, peuvent varier d’un pays à l’autre. Il est donc préférable de se renseigner sur l’approvisionnement en gaz dans votre pays de destination avant de partir en voyage. Dans tous les cas, il est recommandé d’emporter des kits d’adaptation spéciaux qui permettent d’utiliser des bouteilles de gaz dotées d’autres raccords avec votre propre installation ou qui permettent de remplir votre propre bouteille de gaz à l’étranger.

Conseil supplémentaire : si vous en avez la possibilité, il est conseillé d’utiliser une conduite de gaz externe dans les terrains de camping pendant l’hiver. Il est préférable de se renseigner à l’avance auprès du terrain de camping.

 

Avantages d’un système de commutation entre les bouteilles de gaz avec capteur de choc et détendeur Eis-Ex

  • L’installation de gaz peut également être utilisée pendant le trajet et les vannes d’arrêt ne doivent pas être fermées.

  • Le système détecte automatiquement lorsqu’une bouteille de gaz est vide et passe alors automatiquement à l’autre bouteille. Cela permet par exemple d’éviter de devoir sortir la nuit pour changer de bouteille de gaz.

  • Le système Eis-Ex (en option) de l’installation empêche le gel du détendeur et garantit un approvisionnement en gaz fiable même à basses températures.

Conseils pour l’approvisionnement en eau en hiver

Vous avez déjà vu plus haut dans le texte l’un des points les plus importants concernant l’approvisionnement en eau pendant l’hiver, à savoir l’utilisation correcte du détecteur de gel. Il est également important de veiller à ce que toutes les canalisations et les réservoirs soient à l’abri du gel. Dans le cas de réservoirs isolés et chauffés, ce n’est pas un problème. Des tapis et des bandes chauffants spéciaux permettent d’éviter facilement ce problème sur les autres véhicules.

Pour plus de confort : si votre camping-car ne dispose pas d’un réservoir d’eaux usées isolé et chauffé, ouvrez la bonde pendant que vous êtes sur l’emplacement et placez un seau en dessous. Ainsi, vos eaux usées peuvent s’écouler directement et être ensuite éliminées de manière appropriée.

Pneus et chaînes à neige :
pour une bonne adhérence sur la glace et la neige

Si vous conduisez un camping-car en hiver, vous devez toujours veiller à avoir des pneus adaptés. Après tout, les routes peuvent rapidement devenir extrêmement glissantes lorsque les températures sont basses. Les pneus hiver sont alors utilisés pour la sécurité personnelle de tous les occupants et pour protéger les autres usagers de la route.

De plus, certains pays (par exemple la Finlande, la Norvège, la Suède et la République tchèque ou l’Autriche pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes) imposent le montage de pneus hiver pendant certaines périodes ou, comme en Allemagne et en Autriche (pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes), l’obligation de monter des pneus hiver en fonction de la situation. Les contrevenants s’exposent à des amendes et des pénalités importantes. En équipant votre camping-car de pneus hiver, vous éviterez donc toutes sortes de désagréments et de dangers.

Dans certaines régions, vous ne devez pas seulement penser à équiper votre véhicule de pneus adaptés. Sur les sols particulièrement glissants, les pneus hiver et les chaînes à neige peuvent être utilisés conjointement pour sécuriser le camping-car. Même si l’utilisation de chaînes à neige n’est généralement pas entièrement imposée par la loi, dans certaines régions ou lors de la conduite sur certains tronçons, le port de chaînes à neige peut être obligatoire et il n’y a pas de mal à les inclure dans les bagages d’hiver. Dans certains cas, il est également obligatoire d’avoir des chaînes à neige avec soi. C’est le cas, par exemple, dans le Tyrol du Sud et en Norvège, et ce quel que soit le poids du camping-car.

Conseil : Avant de partir, renseignez-vous sur la réglementation en vigueur sur votre itinéraire et à votre destination et, le cas échéant, sur les panneaux de signalisation qui indiquent cette réglementation.

Aération et chauffage :
les bons gestes

Quelle que soit la chaleur du camping d’hiver, une bonne aération reste l’une des mesures les plus importantes pour éviter l’accumulation d’humidité et les moisissures. Pour cela, ouvrez au moins deux fois par jour

  • les fenêtres,
  • la lucarne
  • et les portes

aussi grand que possible. Cela permet de créer un courant d’air et de renouveler efficacement l’air intérieur. L’air frais qui pénètre dans le camping-car peut alors à nouveau absorber davantage d’humidité et le climat intérieur reste agréable. 

Conseil contre l’humidité : si votre pantalon de neige, votre veste et vos bottes sont humides après une longue journée dans la neige, il vaut mieux ne pas les faire sécher à l’intérieur du camping-car. Il est préférable d’utiliser les salles de séchages spéciales des terrains de camping. Vous pouvez également suspendre les vêtements dans l’auvent. Si toutefois il est nécessaire de faire sécher les vêtements d’hiver dans le véhicule, il est recommandé de les suspendre dans la douche à une barre prévue à cet effet.

Chauffer correctement

Le chauffage assure bien entendu une chaleur agréable dans le camping-car. Veillez à ce que la chaleur puisse se répartir le plus uniformément possible à l’intérieur et ne placez pas de vêtements ou de journaux sur les sorties. De même, la bouteille de gaz doit toujours être bien remplie. Pour un fonctionnement agréable du chauffage, il est également important que

  • les ouvertures pour l’aspiration de l’air soient exemptes de glace et de neige
  • et que les ponts thermiques (par exemple sur le pare-brise) soient évités.

Attention ! Il ne faut jamais fermer la ventilation permanente du camping-car, car elle sert de protection contre les intoxications au monoxyde de carbone.

Pour une chaleur encore plus agréable dans le camping-car, il est recommandé de construire un mur de neige autour du camping-car afin d’empêcher les courants d’air frais de passer sous le plancher. Ces derniers ont en effet la capacité de refroidir sensiblement l’intérieur.

Accessoires utiles pour l’hiver

Des vacances en camping-car, avec des bourrasques de neige devant la fenêtre et une tasse de thé bien chaude, peuvent être l’une des expériences hivernales les plus romantiques. Mais il ne faut pas oublier que l’hiver présente aussi quelques défis particuliers. Il est donc conseillé d’ajouter à sa liste de fournitures des accessoires utiles tels qu’

  • un grattoir à glace,
  • une lampe de poche
  • et une pelle à neige.

Nous vous recommandons également d’emporter les objets utiles pour l’hiver suivants :

  • un câble de démarrage approprié,
  • des gants de travail pour les températures glaciales,
  • un spray dégivrant pour les serrures,
  • ainsi qu’un balai et une pelle

Attention ! Si vous voyagez en hiver par temps de neige, il peut être nécessaire de déneiger votre camping-car de temps en temps. Agissez à temps, car plus il y a de neige sur le toit et plus elle devient compacte, plus le déneigement est difficile.

Recommandation de produit :
  • Gains de chaleur en hiver

    Au lit, le confort est d’autant plus grand si vous placez le matelas chauffant HYMER sous le drap-housse et le préchauffez avant d’aller vous coucher. L’utilisation d’un plancher chauffant ou d’un tapis chauffant permet d’éviter les pieds froids dans le camping-car.
1 / 1

Vérification technique avant le voyage

Sur la route en camping-car en hiver, jetez ponctuellement un coup d’œil à l’éclairage, car il doit fonctionner sans exception. Il est également recommandé de brancher le véhicule sur le secteur avant de partir en voyage afin de charger complètement la batterie de bord et la batterie de démarrage.

Lors d’un contrôle technique avant de partir en voyage, vous devez également vérifier que

  • le chauffage,
  • le chauffe-eau,
  • la pompe à eau,
  • le réfrigérateur
  • et d’autres appareils

sont en bon état de fonctionnement. Enfin, vérifiez les niveaux

  • d’antigel pour moteur et de lave-glace,
  • d’huile
  • et de liquide de frein

et faites l’appoint si nécessaire.

Incontournable ! Il va de soi que votre camping-car doit disposer de preuves valables du contrôle technique et du contrôle antipollution, ainsi que, si nécessaire, de vignettes de vérification du gaz, même pendant l’hiver.

 

Où aller ?
Nos conseils de camping d’hiver par région

Les destinations populaires pour le camping d’hiver en camping-car ne sont pas seulement les régions touristiques d’Allemagne. Comme le montrent nos récits de voyage, il y a aussi de belles régions en Norvège, en Autriche, en Islande et dans les Dolomites.

Quelle que soit la destination choisie, veillez à respecter toutes les réglementations et conditions générales sur votre lieu de vacances. En ce qui concerne

  • la disponibilité des terrains de camping,
  • les pneus,
  • l’éclairage et les ampoules de rechange,
  • les panneaux de signalisation,
  • les gilets de sécurité
  • et la circulation sur les routes,

vous risquez d’avoir de mauvaises surprises selon les régions et les pays.

Conseil pour la préparation : informez-vous à l’avance, lors de la planification, de tout ce dont il faut tenir compte pour votre itinéraire ou votre destination.

Emplacements en hiver

Vous voulez voyager en camping-car en hiver et passer la nuit dans les plus beaux endroits ? Dans ce cas, il est indispensable de s’y prendre à l’avance pour trouver un emplacement. D’autant plus que tous les terrains de camping ou emplacements de camping-car ne sont pas ouverts en hiver et que ceux qui restent ouverts sont d’autant plus vite réservés. Les terrains de camping sont très vite occupés, en particulier pendant les fêtes et en fin d’année.

Avant toute chose, veillez à ne pas stationner votre véhicule sous des arbres profondément enneigés. La glace et la neige peuvent se détacher et endommager le toit, les lanterneaux ou d’autres éléments du toit.

Conseil de sécurité :

Lorsque vous voyagez, il est important que votre camping-car soit placé sur une surface sûre et plane. Il ne doit pas y avoir de grandes quantités de neige ou de glace sous le camping-car, car un éventuel dégel pourrait entraîner une grande instabilité et un affaissement du véhicule.

 

Entretien pour les jours froids

Les conditions hivernales peuvent mettre votre véhicule à rude épreuve. C’est pourquoi il est important de ne pas négliger les entretiens nécessaires et de préparer votre camping-car pour l’hiver afin de mieux se prémunir pour les jours froids. Il est bénéfique d’entretenir les joints en caoutchouc des fenêtres et des portes avec un spray approprié qui préserve leur souplesse. Répétez cette étape si nécessaire, en fonction de la durée de votre séjour, même lorsque vous voyagez avec votre camping-car en hiver.

En plus du nettoyage et de l’entretien habituels du camping-car et en préparation à l’hiver, un nettoyage et une protection du bas de caisse par un professionnel sont un complément utile. Vous favoriserez ainsi la longévité du cadre de la carrosserie, des passages de roues et du plancher du véhicule. Il convient d’entretenir les vérins de stabilisation de manière optimale, conformément aux instructions du fabricant.

Conseil : lors de la vérification des caoutchoucs, contrôlez également les balais d’essuie-glace. Le caoutchouc doit être bien en contact avec le pare-brise, essuyer les liquides de manière sûre et ne pas être fissuré. En cas de doute, il est préférable de remplacer les caoutchoucs des essuie-glaces.

Conduite : sur la route en toute sécurité

Sur les routes glissantes et en cas de bourrasques de neige, les conducteurs sont particulièrement sollicités. Voyager en camping-car en hiver implique de faire preuve d’une grande prudence. Veillez toujours à

  • respecter les limitations de vitesse en vigueur,
  • faire des pauses suffisamment longues lors des longs trajets,
  • tenir compte de l’allongement des distances de freinage en raison de l’humidité, du verglas et de la neige,
  • maintenir en bon état de fonctionnement et sans neige ni saleté, tous les phares, clignotants et feux d’encombrement,
  • retirer la neige et la glace du toit avant de prendre la route,
  • adapter votre vitesse en cas de mauvaise visibilité (règle générale : si la visibilité est inférieure à 50 mètres, roulez à moins de 50 km/h),
  • être particulièrement vigilant sur les ponts, dans les zones exposées au nord et dans les couloirs forestiers, où vous risquez d’être surpris par le givre et le verglas.

Avant de partir, il est également recommandé de consulter les prévisions météorologiques et de vérifier si d’éventuelles adaptations de l’itinéraire s’imposent. En cas de forte tempête ou d’alerte, il peut être plus raisonnable de reporter le voyage d’un jour ou de l’interrompre.

Atout sécurité :

Les vestes d’hiver épaisses placées sous la ceinture de sécurité constituent un risque. En cas de choc, elles créent un espace trop important entre le corps et la ceinture, ce qui réduit considérablement la protection. De plus, il est difficile de se déplacer librement dans une veste épaisse, ce qui peut être particulièrement critique dans les situations nécessitant de réagir rapidement. Il est donc préférable de prendre le volant dans des vêtements confortables sans veste épaisse.

Conclusion : voyager en camping-car en hiver ?
Avec une bonne préparation, c’est très plaisant !

L’hiver est une saison difficile, qui requiert de faire et de prendre en considération beaucoup plus de choses que pour les vacances en camping-car pendant les mois plus chauds. Cependant, il vaut la peine de partir à la découverte de la glace et de la neige et de voir à quel point il est agréable de vivre dans un modèle HYMER résistant à l’hiver.

Pensez à tout ce dont vous avez besoin avant de partir en vacances et tenez compte de nos conseils, vous serez plus que prêt pour votre (premier) camping d’hiver en camping-car ! Dans notre guide « Comment préparer correctement votre camping-car pour l’hiver », vous trouverez tous les conseils importants à suivre lorsque vous rentrerez en toute sécurité de votre voyage en hiver.

Autres offres et informations

Laissez-vous inspirer

Nous produisons des véhicules élaborés dans le moindre détail – pour un confort de voyage maximal et des expériences inoubliables. Laissez-vous inspirer par nos récits de voyage.

À chacun son modèle

Qu'il s'agisse d'un camping-car ou d'un Camper Van, d'un intégral ou d'un profilé, sur châssis Mercedes-Benz ou Fiat : trouvez le modèle fait pour vous dans notre aperçu des modèles de camping-cars et fourgons HYMER.

Un partenaire toujours à proximité

Laissez-vous convaincre par la qualité exceptionnelle « Made in Germany ». Rendez-vous chez l’un de nos 300 distributeurs dans le monde pour découvrir l'univers HYMER.
S’abonner à la newsletter
Réserver un essai
Trouver un distributeur
Configurateur